Les plantes pour sol sec, calcaire et caillouteux

Aujourd'hui, un article sur les plantes qui ne craignent pas la sécheresse, et qui s'adaptent bien au sol caillouteux et calcaire du Causse, et nécessitant que très peu d'entretien, pouvant se passer d'eau en été et résistant au gel.

Ce sont des plantes que j'ai en grand nombre chez moi, et qui sont donc parfaitement adaptées à mon sol (argileux, calcaire et caillouteux), et à mon climat (des étés chauds et secs, et des hivers relativement froids, humides).


Ces plantes sont soit faciles à bouturer, soit se ressèment facilement entre les cailloux.

En quelques années, on peut avoir multiplié un grand nombre de plantes à partir de seulement quelques plantes au départ.


J'ai fait une sélection, il y a bien sur d'autres plantes qui s'adaptent à cette situation.

En général, on peut repérer les plantes supportant la sècheresse par les caractéristiques suivantes:

- Feuillage gris

- Feuillage duveteux

- Petites feuilles



> Les vivaces


La Santoline


La santoline est un petit buisson très ramifié au feuillage gris persistant. Elle fleurit au mois de juin chez nous, pendant un petit mois, et attire de nombreux papillons.

A planter impérativement au soleil, elle tolère très mal l'ombre.

Pour la multiplier, rien de plus simple: soit à l'automne, certaines branches qui touchent le sol ont pris racine il suffit de les couper et de les planter directement ailleurs, soit au printemps ou à l'été sur les nouvelles pousses de l'année.

Pensez à la tailler au moins une fois tous les deux ans pour la rajeunir.





Immortelle d'Italie / Plante curry


Egalement persistante, avec un joli feuillage gris, et une délicieuse odeur de curry.

Un peu plus haute que la santoline, les fleurs jaunes peuvent être utilisées dans les bouquets secs. Elle fleurit au mois de juin.

Très facile a bouturer, de la même manière que la santoline.




Le solidago


Le solidago fleurit tardivement, à la fin de l'été. Ce sont de hautes tiges avec de minuscules fleurs jaunes, attirant un grand nombre de pollinisateurs.

Elle préfère les sols frais, mais ici elle supporte aussi les endroits secs (elle fleurit peut être un peu moins).

C'est une plante qui se multiplie par rhizomes. Elle peut être envahissante, mais chez moi ce n'est absolument pas un problème.



Stachys / oreille de lapin


Un joli feuillage argenté, ressemblant à des oreilles de lapin. Le feuillage est tout doux, les fleurs sont violettes, et elle attire de nombreux insectes (je vois souvent des abeilles charpentières sur les fleurs) pendant la floraison (ici au mois de juin)

Elle se multiplie soit en replantant ses rejets, mais elle se ressème également très bien si on ne coupe pas les fleurs après la floraison.












Lychnis / coquelourde des jardins


Une plante que j'apprécie beaucoup grâce a sa floraison rose, très éclatante.

Le feuillage est gris, velouté, et elle fleurit également au mois de juin.

C'est une vivace avec une durée de vie courte, mais elle se ressème toute seule au pied, surtout dans le gravier ou sur les terrains très secs.

J'ai acheté un pied il y a trois ans, et depuis j'en ai une bonne trentaine.










Iris germanica


Voilà une plante que j'ai mis du temps à apprécier. Mais il faut avouer que c'est une plante très résistante, qui pousse vraiment un peu partout, tant que le sol est bien drainant et pas trop humide (sinon elle pourrie).

L'avantage c'est que c'est une des premières fleurs à fleurir chez nous (courant avril pour les premiers, jusqu'à fin mai pour les derniers).



Orpins / sedum


Voilà un incontournable de la fin de l'été et de l'automne, l'orpin.

Une plante très rustique, très appréciée des butineurs, et extrêmes facile à multiplier par bouturage.

Les fleurs sont en forme de brocoli, passant du vert en été au rose puis en bordeaux à l'automne.

Il pousse vraiment sur tous les sols. Le mieux est de la planter dans un sol pas trop riche, sinon elle a tendance à devenir plus haute et à 'tomber' (comme sur la photo). En la plantant dans un sol moins riche, elle reste certes plus petite, mais ne se renverse pas.

Il en existe une très grande variété: basse, haute, différentes couleurs ...




Et la liste peut être beaucoup plus longue, on peut ajouter de nombreux aromatiques comme la lavande, la sauge, le romarin, le thym, les vergerettes, hysope, achillée, chardons, gauras, valériane...



> Les annuelles / bisannuelles



Verbascum / molène


Une bisannuelle qui se sème spontanément dans le jardin, au pied des murets, dans le gravier etc.

Elle devient très haute (jusqu'à 2 mètres, selon l'endroit), avec des fleurs jaunes et une feuillage gris duveteux.

Les fleurs séchées sont traditionnellement utilisées pour calmer la toux.

Une fois la floraison finie, elle se ressème très bien seule, et garde un joli graphisme en hiver.











Verveine de buenos Aires


Ce n'est pas vraiment une annuelle ou bisannuelle, mais plutôt une vivace de courte vie.

Elle fleurit tout l'été, attire de nombreux pollinisateurs, et se ressème abondamment dans le jardin. Donc, même si elle n'est pas très rustique, elle se ressème très facilement et on n'en manque jamais.












Pavot de californie


Superbes fleurs orange (bien qu'il existe d'autres cultivars), très esthétique le long de murets de pierre.

Se ressèment très facilement (surtout entre le gravier).






Les nigelles


Une jolie fleur qui peut être blanche, bleue ou rose (même si chez moi le bleu et le blanc ont pris le dessus).

Une jolie fleur à couper ou à sécher, qui se ressème vraiment un peu partout.

Après avoir fané, elle garde un gros 'fruit' en forme de capsules globuleuses, très jolies, qui sont utilisées dans les bouquets de fleurs séchées.

C'est dans ces capsules que sont gardées de toutes petites graines noires.













> Les arbustes


Germandrée arbustive

Feuillage argenté, persistant, avec de petites fleurs bleues au tout début du printemps.

Elle se bouture facilement, soit au printemps avec les jeunes pousses, soit à l'automne.








Tamaris de printemps


Ce sont de grand arbustes ou petits arbustes se parant de toutes petites fleurs roses au printemps.

Il est cité comme n'aimant pas trop le calcaire, mais chez moi ça ne pose pas de problèmes particuliers.







Phlomis ou sauge de jérusalem


Un peu long à installer, mais une fois que le phlomis a bien pris racine, il peut faire 1m50 de largeur.

Une belle floraison abondante, jaune, vers mai/juin, qui reste joli en hiver.

Se ressème très facilement au pied de l'arbuste.















D'autres arbustes pour terrains secs: le ceanothe, cotinus (arbre à pérruques), caryoptéris...















63 vues0 commentaire